Association éducative

CERJ Centre d'Echanges et de Ressources pour les Jeunes

La crise que vit l'éducation ivoirienne depuis le début des années 1990 compromet insidieusement et durablement, voire de façon irréversible le développement de la Côte d'Ivoire. Or, l'accès à la culture et aux loisirs doit être considéré par tous comme relevant d'un besoin essentiel.

C'est dans cet esprit que l'association Solid'Act a décidé de mettre en place le projet CERJ (Centre d'Echanges et de Ressources pour les Jeunes).

Le projet CERJ vise à créer une bibliothèque dans le centre social SOS village dans la commune d'Abobo à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Ce centre a été notre coup de coeur, après notre première visite lors du projet Collectude.

 

Nous avons sollicité votre aide pour une collecte de livres afin de constituer cette bibliothèque. Et vous avez été nombreux à répondre à notre appel.

 

 

Déroulement du projet

SOS Village d'enfants

Au sein de ses villages, en France ou ailleurs dans le monde, les mères SOS donnent aux enfants accueillis, amour et affection ainsi qu'une vie familiale stable et sécurisante, afin de leur permettre de prendre confiance en eux et en leur avenir. Ils bénéficient ainsi du soutien de professionnels spécialisés pour les aider à retrouver leur repère et leur équilibre. Scolarisés dans différentes filières, ils peuvent acquérir une formation, apprendre un métier grâce auquel ils deviendront des adultes responsables. De la détresse à l'autonomie, le chemin est parfois long. Pour les plus jeunes d'entre eux, les enfants passeront plus de quinze ans dans ses villages. Un temps précieux pour se reconstruire et bâtir un avenir plus serein.

 

Objectifs visés par la création d'une bibliothèque

  • Donner l'accès à l'information et à la connaissance car elle est une des bases essentielles au développement et au progrès

  • Apporter une meilleure connaissance du monde qui nous entoure (géographie, histoire, sciences, politiques...)

  • Développer la réflexion, le sens critique et de ce fait se forger sa propre opinion

  • Valoriser les produits et les cultures africaines, dans le but d'une réappropriation identitaire (littérature africaine)

  • Lutter contre l'une des tares de l'Afrique: l'analphabétisme

 

Public visé

Le public visé par ce projet concerne bien évidemment les enfants du village SOS d'Abobo âgés de 3 à 18 ans, ainsi que tous ceux qui désirent s'instruire. A noter que ce centre est également ouvert à des enfants externes à SOS Village.

 

Organisation à Paris

Prospection: Les membres de l'association ont prospecté, en région parisienne, les établissements, les librairies, les bibliothèques, les particuliers, en somme de tous ceux qui ont des livres et manuels pour enfants et qui ont voulu donné une seconde vie à leurs livres.

Recherche de moyens financiers

L'association a financé en partie le projet grâce à un apport financier propre (cotisation des membres) mais aussi grâce à ses sympathisants. Plusieurs personnes se sont mobilisées et ont répondu à notre appel avec des dons en numéraire s'échelonnant de 5 à 100 € chacun.

 

Transport et réception des livres à Abidjan

Au total, 1020 livres ont été récupérés des diverses sources par les membres de l'association. Ces livres ont été rigoureusement triés et conditionnés dans des cartons. Nous avons choisi de les transporter par conteneur. En parallèle, nous avons financé la construction du mobilier, destiné à aménager la salle vide qui a servi de bibliothèque, au centre S.O.S village d'Abobo. Les livres ont été réceptionnés sur place par Mme You BARRE, assistance sociale au centre SOS village.

 

Inauguration de la bibliothèque

Le village SOS d'Abobo a inauguré la bibliothèque au mois d'avril 2010

CERJ8
CERJ3
CERJ
CERJ4
CERJ5
cerj2